Lyon

"C'est très injuste": 200 hectares de vignes du Beaujolais détruits par les orages et la grêle

Certains vignerons accusent des pertes qui représentent plus d'un an et demi de travail. Environ 2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires ont été perdus ce mercredi.

Un orage court mais avec de lourdes conséquences. Ce mercredi, les vignes du Beaujolais ont été touchées par la grêle pendant environ dix minutes. Conséquence: 200 hectares ont été détruits à quelques semaines du début des vendanges. Ce sont entre 3 et 5% des vignes du Beaujolais qui sont concernées.

"C'est un laminage fait par la glace", décrit David Ratigner, vigneron et président de l'ODG des appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages, au micro de BFM Lyon.

"C'est très injuste"

Dans le Rhône, les secteurs de Blacé, Arnas et Saint-Julien, au nord de Lyon, ont été particulièrement impactés par cet épisode de grêle. Pour certains vignerons, qui n'ont pas souhaité s'exprimer, les pertes représentent plus d'un an et demi de travail. Il faudra environ deux ans pour remettre les vignes en état.

"C'est qu'il y a quelques vignerons qui ont toutes leurs vignes qui sont touchées. C'est toujours injuste parce que, quand c'est qu'une parcelle on fait son deuil. Quand c'est toute une exploitation qui est touchée, c'est très très injuste", explique David Ratigner.

Avant d'ajouter: "On est dans une période où on a déjà fait le gros du travail de la saison, donc c'est un peu démoralisant."

2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires

D'après ce représentant, environ 2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires ont été perdus avec les orages de ce mercredi. Cet épisode météorologique met en péril les vendanges, certaines appellations n'auront pas de cuvée 2022.

"On parlait des vendanges autour du 20 août, on est dans ces dates-là plus ou moins. Quand vous êtes dans une zone totalement touchée, les vendanges sont finies", détaille le président de l'ODG des appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages.

Alors que les besoins en eau sont forts, en raison de la sécheresse précoce dans le département, les vignerons appréhendent des nouveaux épisodes d'orages et de grêle.

Mercredi soir, peu avant 19h, la région lyonnais a été frappée par un important épisode orageux. Des internautes ont partagé des images impressionnantes de fortes pluies, certaines rues se sont retrouvées sous les eaux.

Jade Lagnier avec Marine Langlois