Grand Lille

Saint-Omer: une lycéenne priée de changer de tenue avant de passer une épreuve du bac

Un lycéen lors d'une épreuve du baccalauréat le 17 juin 2021 à Strasbourg (photo d'illustration) - Frederick Florin/AFP

La jeune fille a dû se changer 30 minutes avant de passer son épreuve de spécialité du baccalauréat dans les toilettes du lycée.

Obligée de changer de tenue pour passer son épreuvre du baccalauréat. Une jeune fille du lycée Ribot à Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, a été contrainte de troquer son short, son collant résille troué, son crop-top et sa veste en jean pour une tenue jugée plus adéquate, rapporte La Voix du Nord.

Mercredi dernier, quelques minutes avant de passer son examen, la lycéenne est interpellée et convoquée par le proviseur de l'établissement. Sa tenue est jugée "indécente" par la direction de l’établissement et contraire au règlement intérieur.

"Il m’a demandé de me changer avant le début de l’épreuve alors que ma tenue n’avait rien d’extravagant", assure l'élève au quotidien régional.

"Je ne peux pas laisser se créer un trouble dans l’établissement"

La lycéenne a déjà était rappelée à l'ordre à plusieurs reprises par le passé pour cette même raison. Mais c'est la première fois qu'elle est invitée à se changer. "Elle est souvent dans la provocation. Je ne peux pas laisser se créer un trouble dans l’établissement pour une tenue déplacée", indique Alain Prévost, le chef d'établissement, à nos confrères. Ce dernier explique pour autant ne pas l'avoir menacé de ne pas pouvoir passer son épreuve de bac.

"Elle a tenu des propos assez déplacés. Je lui ai dit que si elle s’entêtait dans ce comportement provocateur, j’enclencherais des sanctions qui pourraient aller jusqu’au conseil de discipline", ajoute le proviseur.

Le proviseur a appelé les parents de l’élève pour qu’ils lui apportent des vêtements plus appropriés. L'adolescente s’est alors changée dans les toilettes du lycée une demi-heure avant de passer son épreuve. La jeune fille n'a pas décoléré et estime que "la direction s’acharne contre les élèves avec des styles originaux".

Alicia Foricher