Economie

Pourquoi le prix du café va augmenter dans les bars et à la machine en entreprise

Victime de l'inflation et d'une production impactée par de mauvaises récoltes en Amérique du Sud, le café va couter un peu plus cher dans les prochains mois en France.

Le prix de votre café en terrasse va augmenter. En raison d'une hausse importante des coûts de production depuis plusieurs mois et l'inflation galopante, les professionnels sont en effet contraints d'augmenter leurs prix. En un an, le prix du café arabica par exemple a augmenté de 39,2%.

"On a augmenté les prix de nos cafés de 10 à 15%. Moi, je n'avais jamais connu ça! On n'a jamais augmenté nos prix en cinq ans, mais là on n'avait pas le choix", explique Laurent Bouchet-Guillaume, torréfacteur à Paris, au micro de BFMTV.

Plusieurs raisons expliquent cette hausse

Ce sont les prix des grains les plus consommés qui augmentent le plus, notamment ceux en provenance du Brésil, premier pays producteur de café au monde. Mais un important épisode de gel dans le pays et de fortes inondations ont détruit une partie des récoltes... jusqu’à 30% dans certaines régions.

Le transport de la matière a également grimpé en flèche. En moyenne, le prix d’un conteneur est passé de 3000 à 7000 euros.

5 centimes de plus à la machine à café

La hausse sera également visible aux distributeurs de boissons dans les entreprises. Au cours des prochains mois, il faudra compter en moyenne 5 centimes de plus par café à la machine.

"Dans le contexte de surinflation généralisée, les gestionnaires se trouvent dans une situation inconfortable, voire périlleuse", souligne auprès de nos confrères du Parisien Yoann Chuffart, le directeur général de la Fédération nationale de vente et services automatiques.

"Ils subissent les hausses de prix, sans pouvoir les répercuter immédiatement et facilement sur le consommateur final", explique-t-il.

David Unal, Julie Poncet, Marie Simon et Julien Apaloo