Cote dAzur

Nice: des pompiers de toute la France s'affrontent dans des épreuves de sauvetage

Durant trois jours, 300 pompiers venus de toute la France s'affrontent dans des épreuves de désincarcération et de secours d'urgence aux personnes.

300 pompiers prêts à s'affronter dans des épreuves de sauvetage dans les Alpes-Maritimes. Le challenge national de secours routier débute ce jeudi au Palais des Expositions de Nice.

"Améliorer la prise en charge des victimes"

27 délégations de pompiers, dont quelques étrangères, ont répondu à ce défi pour la sixième édition de la compétition qui se veut comme un championnat de France de la profession. Sur leur site Internet, les pompiers rappellent que ce challenge vise d'abord à "améliorer la prise en charge des victimes accidentées de la route".

"L’enjeu est fort car il s’agit de démontrer les compétences des sapeurs-pompiers et de faire progresser nos techniques, matériels et formations grâce à la richesse des échanges", note le dossier de présentation du challenge.

Cette compétition qui se veut aussi comme "une aventure humaine" doit permettre de faire évoluer le matériel de désincarcération des pompiers.

"Ce genre de compétition a été créée il y a bien longtemps en 1999 par les Australiens. C'est une compétition mondiale. Le but est principalement de développer les techniques de découpe des véhicules et de prise en charge des victimes de façon à ce que tout le monde travaille de la même façon et que les constructeurs progressent aussi", détaille l'organisateur de l'événement au micro de BFM Nice Côte d'Azur.

Les fournisseurs de matériel pourront d'ailleurs présenter leurs nouvelles technologies dans le domaine du secours au sein d'un espace exposants.

Désincarcération

Au programme de ce challenge, des épreuves liées au secourisme qui vont s'enchaîner durant trois jours. Deux épreuves principales sont proposées aux pompiers participant à la compétition.

La première est une épreuve de désincarcération qui mobilise pour chaque équipe, six personnes dont deux médecins et deux secouristes techniques. Elle est composée d'une épreuve standard de 20 minutes avec la présence d'une à deux victimes et une épreuve rapide de seulement 12 minutes avec une victime. Les principaux critères à respecter sont la sécurité, la technicité ou encore la rapidité.

Des voitures accidentées et abîmées ont été installées au sein du complexe niçois afin de placer les pompiers en conditions réelles d'intervention.

Secours d'urgence aux personnes

La deuxième épreuve est liée au secours d'urgence aux personnes. Des équipes de deux personnes, des médecins et infirmiers des sapeurs-pompiers, seront jugées sur leur gestion de l'urgence. Elle se déroulera en deux étapes avec une mission de 10 minutes pour prendre en charge une victime et une deuxième épreuve de 10 minutes aussi mais avec deux victimes à s'occuper.

"La différence en compétition, c'est qu'on a des barêmes, des façons particulières de travailler qu'on a pas en opérationnel, cependant les deux se rejoignent lors d'interventions réelles", ajoute l'entraîneur de l'équipe des Alpes-Maritimes au micro de BFM Nice Côte d'Azur.

Son groupe qui participera aux épreuves vendredi et samedi espère bien briller dans cette compétition qui se tient à domicile.

"Un jour avant, c'est un peu tendu mais c'est de la bonne pression, on va tout donner", assure–t-il.

A noter également que l'événement niçois est ouvert au public jusqu'au samedi 25 juin. De multiples activités de prévention et d'initiation aux gestes qui sauvent sont proposées. La police, la gendarmerie, la prévention routière ou encore la société d'autoroute seront présentes lors des ces ateliers.

Emilie Flamain et Gauthier Hartmann